Jean Humenry
Boucler la boucle ?

Mes livres

Quel miracle ! Si un jour quelqu'un vous disait dans la rue:
- J'ai rencontré un homme, j'ai vu un homme !
Et si c'était vrai...
Regardez bien et si vous avez de la chance, vous trouverez peut-être, jetée à la mer
et flottant à la dérive des marées humaines, une bouteille de soleil contenant un message qui vous est destiné...
Et c'est ce que je tente de raconter comme ci, comme ça...


Cliquez sur la page de couverture pour accéder à l'éditeur

PRIÈRES DE ROBERT-LOUIS STEVENSON

Ma passion pour le grand écrivain Robert Louis Stevenson m’a poussé à me mettre en quête de la plus petite parcelle de son œuvre. Chaque fois l’émotion était au détour des rayons d’un bouquiniste. Sur les trottoirs d’une brocante de village. Lors de mes voyages à la découverte d’éditions originales. Un jour, au cours de mes recherches, je tombai sur un petit livre, dans une belle édition habillée de cuir portant, en lettres d’or, en haut et à gauche de la couverture le titre Prayers suivi simplement de R.L. Stevenson. Au centre, une sorte de logo aux initiales entrelacées de RLS. Curieux, je m’empressai d’en faire une traduction. Les mots de ces prières sonnaient juste, étaient chauds et remplis de confiance.
Frôlé par la mort mille fois, il avait appris depuis sa petite enfance à aimer la vie, la nature et les hommes. À les célébrer et à rendre hommage au Créateur. Cette discipline lui avait enseigné que lorsque la religion était morte on pouvait commencer à croire. Ces textes sont dans la force et dans la fin de vie prématurée de l’écrivain à l’âge de quarante‐quatre ans.

LE PETIT LIVRE DE LA CONSOLATION

ll n’est au monde ni douleur, ni peine, ni souffrance, ni chagrin qui ne mérite un peu de douceur, une consolation, une attention.
Il n’est pas de petite souffrance.
Il n’y a que la souffrance, et la souffrance est un monstre qui s’empare de l’âme, de l’esprit.
S’y installe sans façon, sans la moindre considération,
squatte la moindre pensée, occulte petit à petit la fenêtre de l’espérance en détruisant à son rythme et à sa guise la personnalité de celle, de celui qu’elle habite.
L’enfant, l’adulte, la vieille personne et la belle jeunesse : nul n’est à l’abri.
La vie est ainsi, chacun est fragile.
Mais chacun a droit à la vie, à une belle vie.
Chacun a droit au bonheur.

L'ÉTONNANT VOYAGE DE CORNÉLIUS QUENTIN

Dans un monde paisible devenu soudainement indéchiffrable, Cornélius Quentin, passager presque ordinaire d'un récit extraordinaire, va devenir fugitif, laissant derrière lui son frère d'infortune. Une longue errance va s'en suivre. Lors de sa progression, il sera amené à croiser des personnages tantôt lumineux, parfois inquiétants mais toujours hauts en couleurs. C'est au cœur de ce cheminement initiatique qu'il se retrouvera confronté à des situations stupéfiantes. Un roman à mi-chemin entre le fantastique et la science-fiction, où le héros s'avère terriblement humain.

JE N'AI JAMAIS VOULU FAIRE PLEURER LES ANGES :

Voici quelques années, à l’approche de la soixantaine, le chanteur et poète Jean Humenry est victime d’un accident vasculaire cérébral. Après des mois de rééducation, de patience et de volonté, il retrouve peu à peu goût et capacité de vivre, d’écrire, de chanter, en dépit de moments d’angoisse qui l’habitent... Il entreprend alors de raconter sa propre histoire pour exorciser sa peur. Surgissent alors les chemins de l’enfance dans la France rurale d’après-guerre, les traumatismes qui le marquent aussi comme ces abus sexuels laissés sous silence, les joies familiales, et puis une adolescence qui va l’orienter vers le monde du spectacle, les tournées, la chanson…
Fort, d’une écriture teintée de poésie, ce témoignage en touchera plus d’un : à tous ceux qui sont marqués par de tels traumatismes, il montre qu’un travail sur soi est possible pour les dépasser et revivre.

Ici voir BLOG-NOTES sur le site de Laurent Bayart

MEDITATIONS :

Jean Humenry invite à se mettre en route, à partir, traverser, arpenter le monde et les heures de la vie. Ses textes de méditation sont autant d'outils pour réfléchir, rêver, espérer et s'arrêter sur les enjeux de la vie au cours des circonstances les plus diverses. Loin des mots convenus ou des formules pieuses, il sait allier la poésie à la dimension spirituelle dans les évènements de la vie quotidienne.
Préface de Gaëtan de Courrèges.

LA ROUTE EST COURTE :

Marcher c'est vivre, c'est renaître à soi-même, c'est surtout le plus beau cadeau qu'un homme puisse s'offrir, en devenant le précurseur de sa joie. Mettre ses pas dans ceux de Jean Humenry, c'est croiser en chemin le bâton d'un Robert Louis Stevenson, la valise cabossée d'un Jack Kerouac, les oiseaux ivres de Mallarmé, le rêve étoilé de Bob Dylan, l'auberge de Rimbaud et tans d'autres arpenteurs assoiffés d'absolu. Une fois le livre déposé, le lecteur n'aura qu'une envie, rejoindre l'horizon.

RAYMOND FAU - LE MENDIANT DE LUMIERE :

La biographie du compositeur liturgique, dont les chants d'Eglise ont marqué les années post-conciliaires, entre 1970 et 1990. ©Electre 2016

DES RONDS DANS L'EAU :

Partagez la poésie et l’humanité de ces nouveaux textes de Jean Humenry.
"Le monde d’en bas a terriblement soif,
soif de poèmes, soif de musique et d’espérance, soif de mots qui s’entrelacent et s’élancent, soif de liens."


ADF-BAYARD Musique

ADF-BAYARD Musique


Editions Harmattan

Editions Harmattan


Desclée de Brouwer

Desclée de Brouwer


Mannick - Facebook

Les Presses d'Île-de-France


Librairie La Procure

Librairie La Procure